Xénomorphes : Les véritables oeufs d’ alien

Le destin ne cesse de nous étonner par ses nouveaux mystères. Lors d’une expédition dans le désert du Nevada, aux Etats-Unis, nous sommes tombés nez à nez avec des œufs de  Xénomorphes. Nous nous sommes un peu éloignés de la piste pour faire quelques photos dans le désert lorsque nous avons aperçu des centaines de boules bleues translucides qui luisaient dans le sable. C’est leur éclat qui a attiré notre attention… Nous n’avions jamais rien vu de pareil. Peut-être s’agit -il d’œufs extraterrestre ? Encore un cadeau insolite….

1 Décembre 2011

7 h 45– Nous voilà enfin arrivés à Tonopah à 160 km de Las Vegas, une ancienne ville de chercheurs d’or, point de départ du 5 ème Trek international des Aventuriers, une expédition mythique qui se déroule chaque année en décembre. Elle est réservée aux explorateurs et aventuriers de touts pays. C’est la troisième fois que nous participons à cette course qui consiste en un parcours de 350 km, ponctué d’énigmes archéologiques, de concours de fouilles,de questions de culture générale et de concours de cuisine, le tout est a faire avec l’équipement d’explorateur au complet !
Nous n’avons, pour l’instant, jamais réussi à terminer cette damnée course ! Il est vrai que nous nous concentrons peut-être un peu de trop sur le côté archéologique et culinaire du parcours, au détriment du challenge sportif…Dommage que nous ne puissions pas utiliser la poudre d’escampette ou les pastilles de téléportation, l’honnêteté et le fair-play d’Arthur a tendance à m’exaspérer !
Un dernier check-up sur notre équipement et nous partons vers la ligne d’arrivée, l’équipe Japonaise n’a qu’à bien se tenir, cette année nous sommes prêts !america2-3 022

18 h 00– Fin de la première étape. Nous sommes au bivouac. A part une légère déshydratation et quelques ampoules, nous sommes en bon état, et assez fier de notre classement. En effet, au bout de la première journée, nous nous classons 5 ème sur 15, juste derrière l’équipe Japonaise. Demain, nous attaquons les choses sérieuses : le désert et ses 45° à l’ombre direction Indian Springs. A ce propos, Arthur m’a très justement fait remarquer que nous allons longer la mythique zone 51, mystérieuse base secrète de l’armée américaine réputée pour abriter des traces extraterrestres. Ah si seulement nous avions du temps ! Mais nous sommes là pour la course et rien d’autre. Nous reviendrons…Pour ma part, j’ai repéré sur la carte, un ancien pueblo Apache non loin du 1er check point de l’étape, si nous avons du temps, nous irons y jeter un coup d’oeil.
22h15- Lors du dîner tout à l’heure, nous avons sympathisé avec l’équipe Allemande qui nous a révélé qu’ils avaient des informations sur l’existence d’une espèce extraterrestre vivante appelée Xénomorphe, prisonnière depuis des années dans la base, et qu’ils comptaient bien y faire une discrète incursion. Les Japonais, quant à eux, nous ont avoué que cette année, leur inscription à la course n’était qu’un prétexte pour faire des recherches approfondies sur les Xénomorphes. Il est vrai, que tous les participants au trek ont eu droit à une autorisation spéciale pour approcher la zone 51, ce qui me conforte dans mon idée qu’aucune des équipes n’est vraiment là pour participer à cette course ! J’ai bien envie de leur emboîter le pas, mais c’est sans compter sur l’esprit de compétition d’Arthur, qui s’est fait un point d’honneur à gagner cette course. Nous en reparlerons demain.xénomorphes

2 Décembre 2011

7 h 45– Je n’ai pas fermé l’oeil de la nuit, cette histoire d’extraterrestre me turlupine, du coup, j’ai passé une bonne partie de la nuit à me renseigner sur ces créatures et à présent j’en sais un peu plus : les Allemands m’ont appris que les Xénomorphes sont une espèce de créatures endoparasitoïdes extraterrestres communément appelés Aliens. Leur caractéristique la plus connue est leur méthode de reproduction : leurs œufs donnent naissance à des créatures larvaires. Beaucoup de réalisateurs s’en sont inspiré pour leur films de science fiction. Ah si seulement Arthur n’était pas aussi borné, il est d’ailleurs déjà en tenue, prêt à en découdre avec le désert ! je ne vais pas le décevoir, je vais le suivre tout en gardant un oeil ouvert sur d’éventuelles traces d’Aliens.

13 h 25– Nous venons de franchir le 1er ravitaillement, et comme prévu, nous avons fait un léger détour afin d’explorer et de faire des photos de ce village apache abandonné. Le village était relativement bien conservé, comme si les apaches l’avaient quitté avant-hier. Nous avons mitraillé les anciennes maisons sous toutes les coutures. Nous sommes entrés dans plusieurs de ces maisons, nous y avons découvert de splendides fresques indiennes à peine effacées par le vent du désert. J’étais sur le point de quitter la pièce, lorsque mon regard fut attiré par une peinture très différente des autres; elle représentait une série de personnages, mais de toute évidence ce n’étaient pas des êtres humains, ils avaient un long corps, de longs bras et une tête surdimensionnée, exactement comme nous avons l’habitude de représenter des êtres venus de l’espace ! J’ai pris une rafale de photos sans rien dire à Arthur. Cette découverte étaye un peu plus l’hypothèse xénomorphe extraterrestre !

big_artfichier_755757_3826459_201406093343771
18 h 00– Nous sommes de retour au bivouac. Nous sommes arrivés bons derniers de cette étape, mais nous avons trouvé quelque chose d’extraordinaire ! En quittant le village Apache, nous avons vu au loin une tâche bleutée dans le flou de la chaleur. J’ai d’abord cru à un mirage, mais quand nous nous sommes approchés, nous nous sommes trouvés en présence de centaines de petites billes bleues et translucides luisant comme des diamants au soleil. En examinant de plus près ce que nous prenions pour des billes, nous nous sommes aperçus qu’ elles étaient gélatineuses comme de la matière organique. Qui ou quoi a bien pu déposer cette chose en plein milieu du désert ? et surtout dans quel but ?

22 h 00– Nous venons de quitter l’équipe de chercheurs allemands. Ils sont formels, il s’agit d’oeufs de Xénomorphes ! Ils n’en croyaient pas leur yeux. Le théorie tient la route : Il y a des millions d’années, des Xénomorphes peuplaient ce désert, ils ne couvaient pas leur oeufs, mais les laissaient au soleil, jusqu’à éclosion. Pour une raison que nous ignorons, ces créatures ont fuît précipitamment la terre et dans la précipitation, ont oublié une certaine quantité d’oeufs. Ces oeufs oubliés, ont été surveillés et entretenus par les indiens comme un don précieux de leur dieux. Nous venons de trouver les derniers oeufs d’ alien !
Subitement l’intérêt d’Arthur pour la course s’est volatilisé ! Il a rapidement rassemblé les oeufs d’ alien dans son sac, a remercié les allemands et a commencé à préparer nos affaires afin de quitter le campement aussi vite que possible.

xénomorphes
3 Décembre 2011

15 h 00– Nous sommes de retour au laboratoire. Arthur s’est regardé la trilogie d’alien toute la nuit. Puis il est entré dans mon bureau comme une furie en me disant qu’il fallait absolument porter cette découverte à la connaissance de l’humanité. Tout le monde devrait avoir un alien xénomorphe chez soi ! Cependant avant la commercialisation, il serait bon d’en retirer les cellules malignes ! Chose que je me suis empressé de faire !

 

“Journal d’ expédition alien Arthur et Samson”

il me faut des oeufs de xénomorphes
https://www.youtube.com/watch?v=QiZb877MwDI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *