Le secret du poignard de Toutankhamon

Retrouvée par Howard Carter dans le tombeau de Toutankhamon en 1925, cette dague royale n’a pas fini de révéler ses secrets. En effet, d’après une analyse géochimique effectuée par notre laboratoire, la lame de fer du poignard du pharaon, à pommeau de cristal de roche et manche en or serti de pierres précieuses, pourrait avoir des origines extraterrestres ! En effet, le fer utilisé pour sa fabrication proviendrait d’une météorite.

 

Un taux anormalement élevé de Nickel

toutankhamonC’est en utilisant notre tout nouveau spectrometre de fluorescence des rayons X, que nos chercheurs, en collaboration avec nos collègues Égyptiens du musée du Caire, ont pu analyser la composition de la lame de fer. Nous avons ainsi pu démontrer que les taux de nickel, de cobalt, phosphore, carbone et soufre présents dans la lame sont typiques du fer d’origine météoritique. En effet, une présence de 10% de nickel a été décelée, là où, en temps normal, elle est d’environ 4% pour du minerai terrestre.toutankhamon-poignard-lame-metal-extraterrestre-2-768x572

 

Un cadeau des dieux ?

Les Egyptiens récupéraient t-ils des éléments de fer tombés du ciel ? Peut-être les considéraient t-ils comme des cadeaux envoyés par les dieux ? Il est néanmoins prouvé qu’ils attachaient une énorme valeur à ce matériau divin car d’autres artefacts précieux de composition identique ont déjà été trouvés en Egypte. En effet, dans une nécropole de la période prédynastique située non loin de la vallée des rois, un collier préhistorique composé de neuf perles avait été mis au jour en 1911.

Après analyse, les chercheurs du CNRS ont pu démontrer que ces perles furent fabriquées à partir de fer météoritique vers 3000 ans av. J.C. Or, la métallurgie du fer a longtemps été ignorée des Egyptiens. Il n’aurait commencé à se répandre qu’aux environs de 1000 avant notre époque. 

Le mystère reste donc entier….. 61524649

Laissez un commentaire