Le liquide pour faire passer la pilule, une spécialité Japonaise

Voilà quelques jours que notre laborantine Natacha n’est pas dans son assiette. En effet, depuis son retour de stage de synthétisation des micro particules nanoporeuses que nous lui avons offert à l’ université de Tokyo, elle fait tout pour nous éviter. Elle a un comportement très inhabituel, généralement d’une humeur joyeuse et détendue, toujours le sourire aux lèvres et prompte à la plaisanterie, elle ne communique avec nous uniquement par sms ou post it que nous retrouvons collés un peu partout dans le laboratoire. En vérité cela fait fait trois jours que nous ne l’avons plus vu, pourtant elle est bel et bien dans les locaux. Mais que se passe t-il donc avec notre petite laborantine ?

 

1 Mars 2016

9h30- Je viens de trouver un énième post-it de Natacha collé sur le miroir des toilettes pour hommes disant que les nouveaux échantillons de sérum de licornes n’arriveront pas avant une semaine pour cause de grève des coursiers.  Outre le fait que nous n’avons pas besoin de coursiers pour aller du labo à mon bureau, cette histoire de post-it commence m’énerver sérieusement. Je dois voir Natacha, je vais convoquer une réunion obligatoire pour tout le personnel pour 11h.

11h30-  Alors que la réunion avait commencé depuis 30 mn, Samson a reçu un message de Natacha s’excusant de ne pas pouvoir venir, qu’elle était au chevet de son petit frère, subitement atteint de varicelle purulente ! Pourtant sa voiture se trouve sur le parking…N’y tenant plus, nous décidons de passer le bâtiment au peigne fin.

14h30- Après plusieurs heures de recherche, Robert, notre responsable monstres et créatures est venu nous trouver en nous annonçant qu’il l’ avait trouvé prostrée derrière un ballot de paille dans la cage aux Trolls, mais elle refusait de le suivre et n’acceptait de ne parler uniquement à Samson ou à moi. Nous décidons donc d’aller la chercher afin qu’elle s’explique sur son comportement plus qu’étrange.

17h20- Natacha vient de quitter mon bureau, et je n’arrive pas à croire ce qu’elle vient de nous dire! Je me rappelle maintenant, il y a une semaine, elle m’avait annoncé qu’elle avait perdu mon ticket gagnant de loto. Je n’avais pas réagis plus que ça malgré la somme rondelette qui venait de me passer sous le nez, je me souviens lui avoir répondu “ 500 000 €, c’est pas grave, je rejouerais la prochaine fois !”. Ce dont je me souviens aussi, c’est le verre que m’a fait boire Natacha juste avant de m’annoncer la nouvelle… La mine déconfite, elle nous a avoué que lors de son stage au Japon, elle avait fait une découverte extraordinaire : Un produit qui transforme le sens des réalités et de la compréhension pour celui qui reçoit une mauvaise nouvelle, un produit qui fait passer une annonce de décès en faire part de naissance !  Devant notre mine dubitative, elle nous a raconté sa découverte et sa rencontre avec Tamura-shinno, le descendant du médecin personnel du dernier empereur du Japon.

2 mars 2016

6h30- Nous venons de passer la nuit à écouter le récit de Natacha !

Tamura-shinno, un scientifique intervenant du stage, était le voisin de chambre d’hôtel de Natacha. Brillant ingénieur chimiste, il est à l’origine de plusieurs inventions surprenantes tel que la mini centrale nucléaire en kit ou le dispositif pour l’introduction de suppositoire par voie rectale. Mais sa plus grande trouvaille lui vient de son arrière grand père, le médecin personnel de Hirohito, le dernier empereur du Japon. Celui-ci avait mis au point une potion à base de bile de dragon qui embrumait l’esprit de celui qui en buvait. Grâce à cette boisson, l’empereur pouvait faire passer n’importe quelle nouvelle loi aussi stupide soit-elle à son peuple sans que celui ci ne bronche.
Sur son lit de mort, l’arrière grand père de Tamura lui confia le secret de cette préparation, lui faisant jurer d’utiliser cette potion qu’en cas d’extrême urgence.

3 mars 2016

10h45- Natacha nous a avoué que Tamura lui avait fait une cour effrénée, et que prêt à tout pour conquérir son coeur, il lui avait offert quelques bouteilles de cette curieuse potion, espérant que ce cadeau allait décider Natacha à céder à ses avances empressantes.

13h30- Après un repas fort copieux (et bien oui, les histoires pareilles, ça creuse), Natasha poursuivait le conte de sa formidable épopée. Avait-elle donc cédé aux avances de ce charmant (on l’imagine) Tamura-shinno ? Comment s’était-elle finalement procuré les fameuses fioles ? La révélation de ce mystère allait nous réserver encore bien des surprises …

15h45- Natacha a enfin craché le morceau… et on n’en croit pas nos oreilles ! Laissez-moi enfin lever le voile sur cette affaire; un soir, alors que le reste de l’équipe dormait paisiblement, une ombre s’élevait face à la toile. C’était Tamura qui rejoignait la tente de Natacha. “Tu ne dormais pas au moins ?” lui dit-il. Il lui proposa alors une tasse de Gyokuro, un thé vert très estimé au Japon. Natasha profita donc de l’occasion pour lui reparler de la fameuse potion qui lui était promise. Il s’empressa alors de lui donner toutes les fioles qu’il avait en sa possession. Mais l’une d’entre elles était vide … “Se pourrait-il qu’il en ai versé dans le thé ?  S’était-il trompé de tasse ? M’était-elle destinée ?” se demanda Natasha. Un peu perplexe mais n’osant refuser, elle laissa Tamura repartir sans rien dire. Le lendemain, le stage arrivait à sa fin, et il était déjà temps de rentrer en France pour notre amie. Elle dit au revoir au malheureux scientifique, un brin de culpabilité l’habitant. Mais cela en valait décidément la peine. Aucune grande découverte de ce monde ne s’est faite sans y laisser quelques pots cassés.

il me faut du liquide pour faire passer la pilule
Laissez un commentaire