L’eau du Loch Ness !

Le Loch Ness est un lac d’eau douce situé dans les Highlands (Écosse), au sud-ouest de la ville d’Inverness. La légende dit que le lac abrite un monstre. Cette légende est tenace. Depuis 1934, la recherche de la bête a passionné les foules et certains continuent encore de l’apercevoir. Nous avons découvert que l’eau du Loch Ness a d’autres propriétés…Un objet insolite !

Vendredi 3 mars 2000

7h20 – A l’heure où j’écris ces quelques mots, je suis dans l’avion pour Inverness en Ecosse. Je suis invité au château d’Urquhart où doit se dérouler un séminaire sur l’existence des formes ectoplasmiques dans les micro particules nano poreuses. Je suis doublement excité ! En effet, ce château se trouve à quelques kilomètres du fameux loch Ness, je vais en profiter pour continuer mes recherches sur le monstre.
C’est vrai que Nessie me poursuit depuis l’âge de 3 ans, où, pour mon anniversaire, mon grand père m’offrit un livre de coloriage représentant le monstre du Loch Ness. Je suis sûr qu’il existe et je vais le prouver ! lochness27n-1-web

21h30 – J’ai oublié à quel point ces séminaires peuvent être longs et ennuyeux! J’ai la tête comme une pastèque, je décide de prendre l’air au bord du lac, et qui sait, peut-être que j’apercevrai le bout du museau du monstre.

23h00 – Le lac était de toute beauté ce soir au clair de lune ! je me suis installé un peu en hauteur en guettant patiemment le moindre signe de Nessie. Mais force est de constater que le monstre est plutôt du genre pudique, il ne se montre pas facilement ! Impossible d’en prendre une photo, car, bien sûr, il n’était pas au rendez-vous. Bon, au moins aurai-je essayé…Le seul monstre que j’ai pu voir était sur un panneau publicitaire pour le centre d’exposition du Loch Ness ! Demain c’est relâche au séminaire, j’irai faire un tour au “Loch Ness center”. Après tout, si je veux voir le monstre, il faut d’abord que je me documente un peu sur le sujet.

Samedi 4 mars 2000

14h30– Je suis arrivé à Drumnadrochit Lewinston devant le centre de documentation. Le bâtiment est splendide, j’ai vraiment envie d’en découvrir l’intérieur. Il ouvre dans une demie- heure, je vais profiter de cette attente pour téléphoner à Samson, histoire de prendre des nouvelles .

16h00 – Ce fut une enfilade de salles, l’histoire du lac, de la légende, les différents récits de témoins affirmant avoir vu le monstre, des maquettes de sous marins ayant servi à explorer les profondeurs du lac, sans oublier l’incontournable boutique de souvenirs estampillés “Loch Ness monster” d’où j’écris ces quelques lignes. Je n’ai rien appris de plus que je ne saivais déjà ! Je vais tout de même rapporter un petit souvenir à Samson.dsc_0594

20h00– On en apprend tous les jours ! Voilà ce qui s’est passé quand j’ai quitté la boutique : je franchis donc la porte du magasin avec mon monstre en peluche sous le bras, lorsque le gardien m’interpelle en anglais avec un accent écossais à couper au couteau. “Vous êtes déçu hein ?” me dit il, “ ça se voit. Vous n’ êtes pas le premier ni le dernier, vous êtes comme tous ces touristes avides d’aventures et d’extraordinaire. Mais croyez- moi, moi qui suis né ici sur les bords du lac, je n’ai jamais vu le moindre monstre. Il n’a jamais existé et vous savez pourquoi ?”
J’écoutai le vieux gardien (qui n’avait visiblement plus toute sa tête) avec attention. Il continua son exposé : “ Le milieu est trop froid pour les reptiles ! Les amphibiens ont toujours été des créatures d’eau douce et n’auraient donc pas pu arriver de la mer après l’ ère glaciaire, les mammifères sont visibles car ils doivent faire surface, et de surcroît la pyramide alimentaire indique qu’il n’y aurait pas suffisamment de nourriture dans le lac pour de grands prédateurs.” Il a décidément bien appris son texte ! Peut-être n’était il pas si sénile que ça ! Je décide de l’inviter ce soir au Pub, je veux en savoir un peu plus.

Dimanche 5 mars 2000

9h00– Très instructive la soirée d’ hier ! Après que les 2 ou 3 pintes de bières que je lui ai offertes lui aient délié un peu plus langue, le gardien poursuivi son histoire : “ C’est comme je vous dis, il n’y a jamais eu de monstre dans ce lac, il n’y a même pas de poissons, il n’y a rien, rien que de l’eau du Loch Ness. Ah l’eau par contre est spéciale !”.LochNess
Sur ces mots, le vieux s’interrompt comme s’il avait commis une boulette. “Non, non oubliez tout ça, je ne vous ai rien dit”. Mais je m’engouffrai dans la brèche en lui répliquant qu’il en avait trop dit, et je lui demandai quelle était la spécificité de cette eau ?”. Il me rétorqua que si personne n’avait encore vu le monstre, c’est parce qu’il était …..invisible !
C’est là que je compris que l’eau du lac, n’était pas comme toutes les eaux; elle a le pouvoir de rendre invisible !
Je continuai à le questionner de plus belle : “ Vous voulez dire que si je rentre dans de lac, je deviendrai invisible ?”. “ Ah ça non, il faut la boire, alors là vous deviendrez invisible” me dit le gardien.
Je venais de tout comprendre : “ C’est un secret bien gardé depuis des générations, tout le monde cherche le monstre, mais personne ne s’intéresse à l’eau ! C’est l’eau le secret !” je voulus remercier mon nouveau vieil ami, mais il avait déjà sombré dans un profond sommeil éthylique.
10h00– Je prends une bouteille de whisky vide et je pars pour le lac.
19h30– J’ai pris le premier avion pour Paris, tans pis pour le séminaire, j’ai là dans ma bouteille quelque chose de bien plus fantastique, un cadeau original.
Ce matin, j’ai voulu essayer cette eau. Je suis donc allé aux bains municipaux. Pour bien vérifier l’efficacité de cette eau, je suis tout naturellement allé côté femmes. Avant d’entrer dans le bassin, j’ai pris une gorgée de cette eau dans ma bouteille…..Ça marche ! Aucune des “ladies” présentes ne m’a repéré ! Samson va adorer…..

il me faut de l'eau du Loch Ness !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *