La cryptozoologie c’est quoi exactement ?

Pour simplifier, le terme de cryptozoologie « étude des animaux cachés » vient du grec et désigne l’étude des animaux dont l’existence est supposée, mais n’a jamais été prouvée (ex : les loups garous, le yéti, les sirènes…).
Autrement dit, cette science tente d’étudier, sans aucun partis-pris, le cas des animaux uniquement connus par des témoignages, reliques anatomiques ou des photographies souvent de valeur contestable.

La cryptozoologie englobe l’étude d’animaux de toute taille n’étant pas scientifiquement reconnus. Leur existence hypothétique peut cependant être constatée sur des témoignages visuels, (films, photos, sons, trace de pas, poils, etc…), mais elles sont systématiquement  réfutées par la plupart des zoologues. 

Nous avons classé ces animaux en 5 catégories : 18z4btxvvbng7jpg

  • Animaux de légende issus de contes ou de traditions locales
  • Animaux dont on a que des témoignages visuels
  • Animaux dont on a trouvé des traces
  • Animaux dont il reste un élément anatomique comme des os ou des poils
  • Animaux dont il rest un exemplaire complet vivant ou mort

Le champ d’application de la cryptozoologie est extrêmement vaste, il s’étend à toute créature vivante non-répertoriée, du moment que sa taille soit supérieure à celle d’une souris et qu’elle ait laissé une trace dans l’inconscient humain. Les insectes par exemple, n’en font pas partie, en effet, ceux-ci sont trop petits pour avoir frappé les esprits. De plus, les découvertes fortuites d’animaux n’entrent pas dans le champ de la cryptozoologie.

18z4bv79rzf0sjpgEncore considérée de nos jours comme une pseudo-science par les scientifiques, la cryptozoologie est constamment décrédibilisée par les sceptiques. Les laboratoires Arthur et Samson en ont fait leur spécialité et ne cessent de par leur découvertes de contribuer à la vulgarisation et à la crédibilisation de cette science injustement ignorée par les esprits un poil trop cartésiens.

C’est en croyant en l’extraordinaire que l’on apprend à rêver.

cryptozoologie

Laissez un commentaire