Civilisations préhistoriques évoluées : La grande enquête d’ Arthur et Samson

Le monde est plein de mystères inexpliqués qui interrogent notre connaissance actuelle et que la science peine encore à comprendre. Selon les historiens et les paléontologues, l’ être humain parcours la Terre depuis 200.000 ans. Des civilisations avancées comme les Sumériens sont apparues il y a plusieurs milliers d’années.

La mécanique quand à elle, est née, il y a seulement quelques centaines d’années.

Nos équipes, depuis plusieurs années maintenant, ont répertorié et classé des dizaines d’objets préhistoriques trouvés à travers le monde, montrant un niveau technologique incompatible à l’époque à laquelle ils ont été créés !
Nombre de scientifiques tentent d’ expliquer ces découvertes par des phénomènes naturels. D’autres affirment que ces explications sont la preuve de l’existence de civilisations préhistoriques ayant des connaissances technologiques de pointe qui ont été perdues ou cachées à travers les âges.

Nous allons vous présenter un échantillon de ces découvertes en retournant à leurs origines à des millions d’années jusqu’à quelques centaines d’années avant notre ère ; mais tout nos calculs semblent indiquer que ces civilisations étaient réellement en avance sur leur temps !
Voici un bref aperçu de ce que sont supposés être ces objets mystérieux.

Des batteries vieilles de 2000 ans

Baghdad-Battery-480x320

Des vases en argile avec des bouchons d’asphalte et des barres de fer datant d’il y a environ 2000 ans avaient la capacité de générer de l’électricité. Ces anciennes « batteries » ont été trouvées en 1938, en Irak.

Une ancienne ampoule électrique en Égypte

Dendera_light_002-480x360

Une gravure sous le Temple d’Hathor à Dendérah en Égypte, montre des personnages entourant un objet ressemblant à une ampoule.

La Grande Muraille du Texas

452533397-676x450-580x386

En 1852, au Texas, des agriculteurs ont découvert ce qui semblait être un mur de roche ancienne. Estimé à quelque 200 000 à 400 000 ans, certains disent qu’il s’agit d’une formation naturelle tandis que d’autres prétendent qu’il s’agit clairement d’une construction faite par l’homme.

Un réacteur nucléaire vieux de 1,8 milliards d’années

oklo15_curtin1-580x414

En 1972, une société française exploitant du minerai d’uranium en République du Gabon a découvert que le gisement d’uranium avait déjà été utilisé. Ils ont trouvé que le site d’origine avait été un gigantesque réacteur nucléaire qui aurait sans doute fonctionné il y a 1,8 milliards d’années et aurait été en service pendant environ 500 000 ans.

Des cartes marines réalisées avant que l’Antarctique ne soit recouvert de glace

Piri_reis_world_map_01-Brazil-580x387

Une carte créée par le cartographe turc Piri Reis en 1513, reprenant des éléments de différentes cartes antérieures. On peut y voir l’Antarctique à une époque où il n’était pas encore recouvert par les glaces

Un détecteur de tremblement de terre vieux de 2 000 ans

seismoscope-580x387

En 132 après JC, Zhang Heng a construit le premier sismographe du monde. Comment il fonctionne exactement cela reste une énigme, mais il a été fabriqué avec une précision qui n’a rien à envier aux instruments modernes.

Des tuyaux de plomberie vieux de 150 000 ans

Baigong-pipes-580x387

Des grottes près du Mont Baigong en Chine contiennent des tuyaux menant à un lac voisin. Ils ont été datés par l’Institut de géologie de Beijing à il y a environ 150 000 ans

Le mécanisme d’Anticythère

NAMA_Machine_dAnticythère_12-300x199

Le mécanisme d’Anticythère, souvent désigné comme un ancien « ordinateur », a été construit par les Grecs vers 150 avant JC. Il était en mesure de calculer précisément les changements astronomiques.

Une mèche de forage trouvée dans le charbon

coal-drill-bit-lead-480x320

Cet objet mystérieux a été présenté lors d’une réunion de la Société des Antiquaires de l’Écosse, le 13 décembre 1852. Une mèche de forage avait été trouvée emprisonnée dans une plaque de charbon d’environ 56 cm d’épaisseur, enterrée dans un lit d’argile mélangé avec des rochers, d’environ 2m d’épaisseur.

Des sphères vieilles de 2,8 milliards d’années

spheres-580x387

Les sphères, ornées de fines rainures, découvertes dans des mines sud-africaines ont été décrites par certains comme ayant été formées naturellement. D’autres prétendent qu’elles ont été façonnées par la main de l’homme dans la préhistoire.

Le pilier de fer de Delhi

Iron-pillar-3-300x200

Une inscription datant d’environ 400 après JC faite par le roi Candragupta II sur le pilier de fer de Delhi.
Ce pilier de fer est âgé d’au moins 1 500 ans, mais pourrait être encore plus ancien. Après des siècles, il n’a pas rouillé et possède une pureté étonnante. Il est en effet constitué de 99,72 % de fer.

L’épée Viking Ulfberht

800px-Ufberht_gerade-676x289-480x205

Lorsque les archéologues ont trouvé l’épée Viking Ulfberht, datant de 800 à 1000 après JC, ils ont été sidérés.
Ils ne comprenaient pas comment la technologie pour faire une telle épée aurait été possible avant la Révolution industrielle 800 ans plus tard. elle contient trois fois plus de carbone que les autres épées de la même époque. De plus, les impuretés ont été retirées à un tel degré que le minerai de fer doit avoir été chauffé à au moins 1700 degrés Celsius.
Un marteau vieux de 100 millions d’années
London-hammer-2-21-674x400
Un marteau a été trouvé à London, au Texas en 1934, enfermé dans une pierre qui s’était formée autour de lui. La roche enserrant le marteau a été datée de plus de 100 millions d’années.
Un pont vieux d’un million d’année
1024px-Ramas_bridge-480x320
Pont d’Adam, également connu sous le nom de Pont de Rama, ou Ram Setu, est situé entre l’Inde et le Sri Lanka.
Selon une ancienne légende indienne, le Roi Rama a construit un pont entre l’Inde et le Sri Lanka, il y a plus d’un million d’années. Un tel pont aurait été découvert à partir d’images satellites, mais beaucoup disent qu’il s’agit d’une formation naturelle.
Une bougie d’allumage vieille de 500 000 ans
bougie-2
En 1961, trois personnes étaient sur la recherche de pierre de géodes.
Ils ont alors trouvé ce qui semblait être une bougie d’allumage enfermée dans une géode. L’un des trois découvreurs, a déclaré à l’époque qu’un géologue avait examiné les fossiles autour de l’appareil et avait daté l’ensemble à plus de 500 000 ans.
Un mur préhistorique près des Bahamas
Bimini-shutterstock-143951314-WEBONLY-223x300
Des pierres immergées au large des côtes des Bahamas seraient selon certains un mur fait par l’homme datant d’il y a plus de 10 000 ans.Un mur avec des larges blocs de roche a été trouvé au large des côtes des Bahamas en 1968.
Des archéologues ont effectué plusieurs plongées afin d’enquêter sur le mur et ont émis l’hypothèse qu’il s’agit d’une structure artificielle datant de 12 000 à 19 000 ans, érigés pour protéger une population préhistorique des vagues.  Il s’agit d’une structure composée de plusieurs niveaux, y compris des pierres de soutien qui avait été placées par la main de l’homme. Ils ont également découverts des pierres d’ancrage avec des trous pour des cordes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *